Maison connue au XVe siècle déjà grâce à sa position d’angle. Propriété de LL.EE („Leurs Excellences de Berne“) en 1584, elle servit de cure au premier pasteur, avec l’ancienne maison de la chapelle Saint-Jean, voisine à l’ouest.

Elle échoit, par échange, au châtelain Gaccon en 1671 contre l’ancien “Logis de la Couronne”, qui vint s’installer à sa place. En 1710-1713, la reconstruction du bâtiment est entreprise par l’aubergiste Daniel Sugnin, sans doute sur les plans de l’architecte bernois Abraham Dünz II (ce dernier collaborait alors avec la ville pour la reconstruction de l’église, située en face). Début des années 90, l’hôtel-restaurant de la Couronne a été entièrement rénové et remis au goût du jour en 2009.